Découvrez la capitale des vins de Bourgogne. Beaune est constitué d’un riche patrimoine historique et architectural qui fera passer à tous les amateurs d’histoire et de vin un moment exceptionnel.

Hospice de Beaune

Un des monuments historiques français les plus prestigieux. Architecture gothique flamboyante, toits polychromes et un vignoble de renom font de ce musée un joyau de la Bourgogne. Préservé dans un état exceptionnel de conservation, il est le témoin de l’architecture civile du Moyen-Âge. Ses salles regorgent d’objets, de meubles et de tapisserie de cette époque. Tous séjour ou toute visite ne peut se faire sans la visite de l’Hôtel-Dieu. L’Hôtel-Dieu couvre aujourd’hui une aire importante de la ville de Beaune avec son musée, ses trois cours, ses dépendances, son Bastion du XVème siècle et ses centaines de mètres de caves conservant, notamment, la réserve particulière de vin des Hospices.

Tarifs :

Enfant 0€, Adulte: 7€50

Musée du Vin de Bourgogne

Ce musée se consacre à l’histoire de la culture de la vigne et de la fabrication du vin ainsi qu’aux hommes qui façonnent le terroir bourguignon.

Musée des beaux-arts de Beaune

Réouverture le 1er juin 2016. Suite à l’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO des Climats du vignoble de Bourgogne en 2015, la Ville de Beaune propose une exposition consacrée à l’histoire multiséculaire de la Bourgogne viticole : Mosaïques, Les Climats du vignoble de Bourgogne, Des hommes, des vignes et des arômes. Le musée des Beaux-arts en sera le lieu d’accueil principal. Le parcours original et inédit aura pour vocation de s’adresser au plus grand nombre afin de permettre aux touristes, familles, amateurs de patrimoine et de vin d’appréhender la richesse d’expression du terroir bourguignon et la notion de Climats. A ne pas manquer : un espace ludique proposera des animations articulées autour de la multisensorialité.

La Moutarderie Fallot

La Moutarderie Fallot, dernière entreprise beaunoise, familiale, indépendante et traditionnelle de fabrication de moutarde, vous invite à découvrir ce condiment légendaire réputé dans le monde entier et pourtant si mal connu…Des outils et des matériels anciens, précieusement conservés et agencés au sein même du bâtiment napoléonien d’origine (tels qu’ils auraient pu l’être dans un atelier de moutardier au XIXème siècle) vous plongeront, grâce notamment à une mise en scène lumineuse, sonore et olfactive, dans une ambiance intemporelle à nulle autre pareille : celle de la moutarde.Un parcours ludique et interactif (utilisant les procédés muséographiques les plus modernes) vous entraînera à travers les siècles pour rappeler les gestes et les traditions liées à la moutarde ainsi qu’à son histoire et vous conduire vers de nouvelles expériences sensorielles !Alors, si vous souhaitez vous initier à de nouveaux plaisirs allant de la confection à la dégustation, c’est une immersion dans l’univers de la moutarde à ne pas manquer ! Se présenter 10 minutes avant la visite.

Les Remparts de Beaune

En 259, s’ouvre une période d’insécurité avec les invasions des Alamans et des Francs qui, rompant la barrière fortifiée du limes Germanicus, derrière laquelle ils ne trouvent aucune résistance, envahissent rapidement la Gaule de l’Est puis du Sud pour atteindre l’Espagne. En 355, une ruée générale des barbares entraîne de nouvelles destructions et nécessite la construction de fortifications. C’est ainsi qu’est construit le Castrum de Beaune. Ce seront les premiers remparts de la ville, constitués de murailles de 5 mètres d’épaisseur et de 10 mètres de hauteur avec une douzaine de tours défensives et plusieurs portes d’accès. Avec 450 m de périmètre, il protège un espace de 2 hectares délimité par la Bouzaize (aujourd’hui recouverte par l’avenue de la République) et les actuelles rues Paradis et Maizières qui en ont hérité leur tracé semi-circulaire.